La consommation électrique est le principal poste de dépense annuel d’une piscine. Savoir combien sa piscine consomme permet de pouvoir optimiser sa consommation électrique. Nous allons voir comment faire des économies d’énergie sur la piscine.

Pour les calculs, je me base sur un prix du kWh à 0,1469€ (Tarif Bleu EDF Option Base – février 2019).

Comment calculer la consommation électrique de la piscine

Plusieurs équipements de la piscine consomment de l’électricité, il faut donc tous les calculer et les additionner:

  • La pompe de filtration
  • Le chauffage
  • La lumière
  • L’électrolyseur, le Brominateur ou le Chlorinateur
  • Les pompes régulatrices de pH
  • Les accessoires

La pompe de filtration

La pompe de filtration est le principal consommateur d’énergie électrique. Elle fonctionne souvent et longtemps. Néanmoins, garder en tête que la filtration réalise 80% du travail d’entretien de la qualité de l’eau. C’est un équipement indispensable, bien qu’il consomme beaucoup d’énergie.

Le temps de fonctionnement et la puissance de la pompe déterminent directement la consommation électrique.

Calculer la consommation électrique d’une pompe

La consommation électrique d’une pompe de piscine s’obtient par une simple multiplication:

(Puissance de la pompe) * (Durée de fonctionnement en heure) * (Prix du kWh) = Consommation électrique de la pompe

Pour obtenir la consommation mensuelle, prenez la durée de fonctionnement cumulée sur un mois.

Exemple. Pour une piscine dont l’horloge de filtration définit 12h par jour, durant 30 jours (pour une eau entre 24° et 27°), dont la puissance de pompe de filtration est de 0,75kW (pour un volume d’eau de 60m³):

0,75 x 12 x 30 x 0,1469 = 39,663€

Consommation électrique annuelle d’une pompe de filtration de piscine

Il n’y a pas de statistiques, ni de moyennes, sur la consommation électrique d’une pompe de piscine. Je me base donc sur les température d’eau de ma piscine en 2018. Vous pouvez télécharger mes données ici.

Contexte. Piscine au chlore de 48m³ dans la région toulousaine, en hivernage actif, sans chauffage, couverte par une bâche lorsque non-utilisée.

Durée de fonctionnement. Lorsque l’horloge de filtration est manuelle, on ne la reconfigure pas tous les jours. Ici, l’horloge a été modifiée 8 fois dans l’année: 3h de filtration l’hiver, 5h en avril, 6h en mai jusqu’au débachage, 11h ensuite. 12h en juin, puis 20h lorsque la température oscille autour de 29°. 12h en octobre car l’eau est retombée autour de 20°C, 6h en novembre et retour à l’hivernage en décembre. Au total, la durée de filtration tout au long de l’année aura été de 3578 heures, soit un consommation électrique de la pompe de piscine de 2683,5 kWh, environ 394€.

0,75 x 3578 x 0,1469 = 394,20€

Le chauffage

Le chauffage de l’eau est également un poste de dépense énergétique important. Toutefois, toutes les piscines ne sont pas forcément équipés de chauffage. Il existe plusieurs types d’appareils dont la consommation électrique varie beaucoup: pompe à chaleur, chauffe-eau solaire, chaudière, etc.

La consommation électrique dépendra de la température de que vous souhaitez atteindre (26°C et 28°C peuvent représenter un grand écart de consommation), et bien entendu du climat de votre région. Dans la région de Toulouse, il est facile d’atteindre plus de 26°C, de mi-juin à fin septembre, c’est à dire durant 3 mois et demi.

Je n’ai pas d’expérience personnelle sur la consommation électrique d’un chauffage de piscine, je vous invite à partager votre expérience dans les commentaires :).

Le magazine Capital a estimé la consommation électrique d’un chauffage de piscine à 1570 kWh, soit 230€. Même estimation par PiscineSpa avec le même chiffre de 1570 kWh en 2015.

Les autres équipements

Une piscine possède souvent d’autres équipements, par exemple: des lumières, un robot nettoyeur, un volet roulant, des pompes doseuses pour réguler le pH, un électrolyseur, chlorinateur ou brominateur, etc.

Toutefois, la plupart de ces équipements ont une consommation électrique négligeable au regard de la pompe de filtration ou du chauffage.

Toujours d’après le magazine Capital, les lumières auraient une consommation électrique annuel de 30 kWh, soit 4,70€, soit 1% de la consommation électrique de la pompe de piscine.

Coût de la consommation électrique d’une piscine

Consommation électrique d’une petite piscine

Une piscine « moyenne » en France fait 45m³, d’après la Fédération Française des Professionnels de la Piscine. C’est un bassin de 8x4m, d’une profondeur de 1m40.

Une « petite » piscine, c’est un bassin de 7x3m d’une profondeur de 1m30 pour un volume total de 27m³. Pour ce volume, il faut une pompe d’une puissance d’environ 0,55kW (d’après ManoMano). La consommation électrique d’une petite piscine devrait être d’environ 1960 kWh, soit environ 288€ par an.

Coût annuel d’une piscine chauffée

Une piscine chauffée, d’après les chiffres vu auparavant, coûte environ 650€ en électricité:

  • 60% pour la filtration
  • 35% pour le chauffage
  • 5% pour les équipements annexes
Consommation électrique de la piscine panneaux solaires
Des panneaux solaires permettent d’utiliser le soleil pour chauffer la piscine.

Optimiser la consommation électrique de la piscine

La consommation électrique d’une piscine est importante mais il existe plusieurs moyens pour optimiser la dépense énergétique:

  • l’abonnement heures pleines / heures creuses
  • l’ajustement quotidien du temps de filtration
  • changer de fournisseur d’électricité
  • l’hivernage passif
  • la pompe variable

Pour chaque optimisation, je compare l’économie potentiel par rapport à la consommation de la pompe de filtration vu plus haut dans l’article, soit 3578 heures de filtration dans l’année, avec une pompe de 0,75kW, pour un coût annuel de 394€.

Passer son abonnement électrique en heures pleines / heures creuses: -6%

Au regard de la consommation électrique, il peut être interessant de choisir un abonnement électrique avec option Heures Pleines – Heures Creuses.

C’est quoi? Le tarif Heures Pleines – Heures Creuses permet de bénéficier d’un prix attractif du kWh durant 8h par jour: environ 17% moins cher. En contrepartie, l’abonnement est plus cher et le prix du l’électricité en heures pleines est plus cher: environ 7% plus cher.

Vraiment intéressant? Cette option n’est viable que si vous optimisez tout vos équipements électriques pour en profiter: chauffe-eau, chauffage de maison, etc.

Et pour la piscine? Reprenons nos données de piscines consommant 2683,5 kWh par an et appliquons l’option HP-HC en optimisant au maximum l’utilisations des heures creuses. Prenons une plage HC de 02h00 – 07h00; 12h30 – 15h30 et un abonnement 12kVA. Avec le Tarif Bleu EDF valable en 2019, le surcoût de l’abonnement est de 26,28€. Le kWh en HP est de 0,1580€ et en HC de 0,1230€. On aboutit à 2125 heures de filtration en heures creuses et 1452 en heures pleines.

0,75 x 2125 x 0,1230 = 196,03€
0,75 x 1452 x 0,1580 = 172,06€

Sans compter le surcoût de l’abonnement (qui peut être ventilé sur d’autres équipements comme le chauffage de maison), la filtration de la piscine avec l’option Heures Pleines – Heures Creuses, si elle est exploitée à 100%, s’élève à 368,09€. C’est un peu plus de 6% d’économies par rapport au tarif de base.

Ajuster la durée de filtration tous les jours: -21%

La température de l’eau varie tous les jours, il faudrait donc ajuster la durée de filtration tous les jours. Une adaptation en temps réel permet de:

  • filtrer suffisamment tous les jours: une eau bien filtrée, c’est une eau débarrassée des principaux dangers pour la baignade;
  • limiter la consommation électrique: la durée de filtration ne dépasse pas le minimum requis;
  • augmenter la durée de vie de la pompe: l’usure de la pompe est directement liée au temps de fonctionnement.

En ajustant le temps de filtration chaque jour, la durée de filtration totale en heure sur l’année tombe à 2812 heures. C’est 21% de filtration en moins, tout en conservant la qualité de l’eau. Une piscine dont la filtration est ajustée tous les jours présente une consommation électrique annuelle de 2109 kWh, soit 309€. C’est une économie de de 85€.

C’est pourquoi nous avons inclus cette fonctionnalité de « filtration intelligente » dans notre produit Oklyn. C’est une optimisation simple qui permet une grande économie d’énergie.

Changer de fournisseur d’électricité: -8%

Depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité, plusieurs acteurs rivalisent pour proposer la meilleure offre électrique. Pour cet article, nous avons pris comme référence le Tarif Bleu EDF, c’est à dire le tarif réglementé.

D’après Selectra, des fournisseurs proposent un prix du kWh à 0.1344€ voire même 0.1342€. Par rapport au tarif de référence de cet article, c’est une économie de 8,5%. Par rapport à la facture électrique initiale de 394€, changer de fournisseur d’électricité pourrait vous faire économiser 34€.

Hivernage passif: une vraie économie?

Pour limiter la consommation électrique de la piscine, on peut faire le choix d’un hivernage passif. L’hivernage passif permet d’éteindre complément la pompe l’hiver. Toutefois, d’autres coûts s’ajoutent: il faut vider une partie du bassin et acheter des produits d’entretien spécifique.

L’hivernage est à réaliser quand la température de l’eau est inférieure à 12°C. Par rapport à notre piscine référence, l’hivernage est en place de mi-novembre à mi-avril, durant 5 mois. En période de fonctionnement, la filtration de la piscine est alors en fonctionnement durant 3038 heures dans l’année. C’est 15% de temps filtration en moins, soit 79€ d’économie.

Toutefois, cette économie est contrebalancée par les coûts supplémentaires associés à l’hivernage passif:

L’hivernage passif permet donc d’économiser de l’électricité mais consomme davantage d’eau et de produit d’entretien. Sur la piscine de référence, l’hivernage passif coûterait environ 10€ plus cher que l’hivernage actif.

L’hivernage actif est réalisable facilement si vous êtes équipé d’un boitier hors qui va protéger l’installation lorsque le gel risque de s’installer. Nous avons équipé notre boitier Oklyn d’un mécanisme hors-gel, pilotable facilement via un téléphone, pour faciliter l’hivernage de la piscine.

Pompe de piscine variable

Il existe une nouvelle génération de pompe de piscine à puissance variable. Ces nouvelles pompent coûtent plus cher mais promettent de consommer beaucoup mois d’énergie. Je ne suis pas expert de ce sujet, aussi je vous invite à consulter l’article du blog sa-piscine sur les pompes à vitesse variable.

Le bilan de la consommation électrique de la piscine

Avoir une piscine engendre des coûts, notamment en électricité. La filtration est le poste de dépense le plus important mais il existe plusieurs moyen pour optimiser cette dépense. Une filtration ajustée en temps réel peut permettre de réaliser d’importantes économies mais ce n’est pas la seule solution. L’hivernage passif ou le changement de son abonnement électrique peut également permettre d’économiser plusieurs dizaines d’euros.

Et vous, comment avez-vous optimisé la consommation électrique de votre piscine?

Consommation électrique de la piscine: Calcul, Coût, Optimisation
5 (100%) 1 vote